dynamique – Session 2 chevaux +

dynamique - Session 2 chevaux +

Mercredi 14 Octobre, la famille lovera s'est à nouveau réunie autour de la table virtuelle pour partager ses expériences et s'embrasser à distance.

Cette deuxième session de LÓVA+ est divisée en deux actes. Voici la vidéo de la session: 

Le premier acte

Le rideau s'est levé et Marta Arévalo et Ana Gándara nous ont invités à #mettre plus de corps. Uaucune proposition à partager, explorer et jouer les frontières entre la 2D et les têtes parlantes, imaginer différentes manières de se connecter avec les autres. Une scène où vous pouvez explorer ce qui se passe (et ça peut arriver) entre notre écran et celui des autres. Nous construisons collectivement une « mosaïque » de mouvement où nous pouvons regarder la réalité éducative depuis d'autres lieux à partir de propositions corporelles.

Marta Arévalo Elle est titulaire d'un doctorat en sciences de l'éducation.. Assure l'enseignement et la recherche dans les domaines de l'expression corporelle, danse et technologie à l'Université d'Alcalá (Madrid). Sa formation permanente est basée sur l'interaction avec des enseignants de différents niveaux d'enseignement et la connexion avec des manifestations artistiques non académiques qui travaillent à partir du corps en mouvement..

Ana H. Gandara Elle est doctorante en éducation.. Elle a travaillé comme éducatrice dans différentes institutions liées à la sphère culturelle et communautaire.. Désormais lié au domaine de l'éducation pour la transformation sociale chez Médecins du Monde.

curieux et agité. Anne et Marta continuer à explorer les frontières entre le corps et l'éducation. Toujours à la recherche de nouvelles formes d'expression.

Sa dynamique mêlée aux propositions des loveros et des loveras.

On s'embrasse, Nous essayons de rythmer nos respirations, nous avons rendu visibles des parties du corps normalement invisibles à la caméra, nous répétons et distribuons des gestes… et nous capturons nos émotions et nos envies dans un tableau blanc collaboratif baptisé le Ardoise Ferdinand puisqu'il a donné une continuité à la proposition de ce lovero.

Le tableau noir de Ferdinand

Ici nous vous laissons le document qui recueille la proposition complète #ponemás Cuerpo.

Deuxième acte

au deuxième acte, la famille lovera est à la recherche d'un produit final pour son processus de création par la main de Llucia Garrido et Benja Garzón.

Nous avons commencé par revisiter le tableau collaboratif que nous avions développé ces dernières semaines: Nous réinventons l'opéra.

Puis nous nous sommes lancés dans une enquête collaborative, les avantages et les inconvénients des différents produits finaux qui avaient émergé lors de ce premier brainstorming et nous avons cherché des solutions aux problèmes détectés.

Enfin, rappelons les différents outils de communication dont nous disposons pour nous sentir accompagnés tout au long de cette aventure..

Si vous souhaitez revoir plus lentement les points clés de cette deuxième partie de la session, ici vous avez le présentation.